Les investisseurs délaissent les premiers tours de table