Les messageries instantanées n'aiment pas les contraintes de sécurité

Entre le bannissement des messageries instantanées grand public et leur contrôle, les responsables de sécurité doivent choisir.