Les ministères belges chiffrent leurs archives

Afin d'assurer une sécurité accrue des données critiques du gouvernement, le service public belge des TIC les chiffre avant de les archiver.

Votre opinion

Postez un commentaire