Les petits éditeurs de PGI souffrent autant que les grands

Les PME digèrent le passage à l'euro et à l'an 2000, et les éditeurs de progiciels trinquent.