Les sites en Flash deviennent visibles des moteurs de recherche

Les sites en Flash deviennent visibles des moteurs de recherche
 

Webformance propose une solution baptisée ' Creative SEO ' qui permet de référencer les sites en Flash.

Votre opinion

Postez un commentaire

2 opinions
  • le_ffrench
    le_ffrench     

    Ok pour la méthodologie précise qui doit faciliter les choses, mais cette façon de procéder n'a rien de révolutionnaire et a déjà été appliquée par ailleurs.
    http://www.carnets-referencement.com/index.php/2007/02/26/48-sites-en-flash-et-referencement

    Par ailleurs, il faut bien souligner que l'accès aux contenus est UN des problèmes rencontrés sur les sites en Full Flash. L'autre problème, non moins important, c'est les contenus eux mêmes. Sur nombre de sites en full Flash (surtout événementiels), il n'y a pas grand chose à référencer.

  • Michel Babin
    Michel Babin     

    L'avantage de notre solution est de proposer un process clair à mettre en place avec l'agence du client, permettant de référencer l'intégralité des contenus à des adresses qui sont uniques. Un visiteur en provenance des moteurs de recherche n'arrive pas sur une page annexe mais bien sur la page en flash proposant le contenu recherché (et non sur la page d'accueil qui l'obligerait à naviguer avant de tomber sur l'information recherchée), sans que cela ne soit géré par une quelconque redirection ou autre méthode interdite par les moteurs.
    Cela permet un accès à l'intégralité de l'information quelle que soit la nature du visiteur.
    Attention : il ne s'agit pas de découper le swf en plusieurs swf car cela implique un chargement d'une page html à chaque clic dans le document flash, on perd donc les effets de transition. Gestion peu simple et maintenance pas facilitée.
    C'est bel et bien le site original en full flash qui s'affiche, seul le point d'entrée du Flash diffère en fonction de la recherche de l'internaute et du document cliqué.

    Quelques avantages de notre solution :
    - permet à l'internaute d'arriver directement sur le site en flash, à l'endroit correspondant à sa requête initiale, et de continuer sa navigation en flash sans charger d'autres pages
    -pas de système de redirection côté client ou côté serveur, l'information lisible par le moteur est vue par l'internaute, seule l'expérience utilisateur change
    -maintenance du site facilitée grâce à un fichier unique d'échange des données
    - implique une superficie "physique" en rapport avec la richesse de son contenu (un site catalogue de 100 objets full flash est référencé sur 1 document swf, Google ne peut pas mesurer la pertinence réelle, alors qu'avec notre méthode, Google référencera 100 documents démarrant à des endroits différents mais contenant l'intégralité du Flash)
    - est compatible avec l'ensemble des moteurs de recherche et pas seulement Google
    - prend en compte les critères d'accessibilité énumérés par le WAI
    - permet la consultation du site à tous types de navigateurs même alternatifs
    - facilite la répartition de la popularité au sein des contenus profonds
    - réduit le coût des campagnes Adwords en augmentant le Quality Score des pages cibles

    Je suppose que la 1ère phrase du dernier paragraphe s'applique à la méthode évoquée dans le paragraphe précédent et non à notre solution ;-)

Votre réponse
Postez un commentaire