Les SSII ne savent (toujours) pas draguer
 

[Blog] Qu’elles appellent cela speed recruiting, job speed dating ou after work, les SSII ont repris la même technique de drague d’avant la crise. A contre-courant des désirs d’authenticité de la génération Y.

Votre opinion

Postez un commentaire

7 opinions
  • fredhovart
    fredhovart     

    En tant que DG d'une petite SSII parisienne qui recrute (ou tente de recruter) beaucoup de jeunes diplômés , je n'ai jamais eu une seule question sur notre politique RSE. Les questions portent sur le poste, sur le salaire, sur les avantages divers, sur les temps de transport et les formations. Rien d'autres.

  • Dépitée européenne
    Dépitée européenne     

    Donner à un DG de SSII la charge de faire oublier l'image de "marchand de viande" c'est cohérent pour l'image, mais on ne parlera que d'image, pas de méthodes.
    Changez les méthodes, l'image suivra naturellement.
    Signé: "une salariée de SSII".

  • Xavier Biseul
    Xavier Biseul     

    Bonjour,
    Il y a eu quelques études sur l'intérêt portée par la génération sur la politique RSE. Un responsable d'une grande SSII m'a rapporté récemment que près de 20 % abordait ce sujet en fin d'entretien.

  • soyons sérieux
    soyons sérieux     

    Je me permets de souligner quelques incohérences dans votre article. Vous dites la génération Y en attente d'authenticité... Nous sommes d'accord. Par contre, je ne vois pas en quoi échanger avec des candidats (même sous un format speed) est contraire à cela. Vous affirmez (mais d'où tenez-vous cette information ?) que les candidats préférent qu'on leur parle de RSE. Si je me base sur les études réalisées auprès des candidats, ce point vient plutôt en dernier, même si c'est important d'en parler aussi. Toujours sur la base des études existantes, les candidats privilégient la possibilité d'avoir un entretien ou un échange avec les collaborateurs.
    Ma conclusion est plutôt que si les SSII ne sont pas novatrices dans leur méthode de recrutement, c'est peut être finalement parce qu'elles s'adaptent trop aux attentes des candidats !!!

  • Nath56897456
    Nath56897456     

    Très bonne idée de développer les bars à oxygène sur Second Life. D'ailleurs cela existe déjà en vrai

  • fgjhmfdlkjfdkljfd
    fgjhmfdlkjfdkljfd     

    Je cite :
    "Aux événements bling bling, les jeunes diplômés préféraient connaître, par exemple, la politique de responsabilité sociétale de l'entreprise. Quelles sont ses actions en faveur du développement durable ? Ses engagements citoyens ?"

    Ce que veulent les JD, c'est surtout un peu de visibilité sur leur carrière à venir.C'est pas gagné, car en bossant pour des SSII, ils seront surtout ballotés au gré des vents soufflés par les services achats des clients et des appels d'offre publices/ contrats cadres, qui cherchent de la MO docile et bon marché.

  • ex_altran
    ex_altran     

    chassez le naturel il revient au galop

    Les SSII sont pour la plupart que des marchand de viandes.
    peut importe l habillage, ca reste des marchand de viandes.
    Donc les sessions de recrutement servent a remplir les bases de données de CV au cas ou on a besoin un jour d un profil X ou Y

    Pour le reste, tant que la marge de la SSII sera "facture client-salaire" sans aucune valeur ajoutee de la SSII, il ne faut pas rever, la varaiable d ajustement sera toujours le salarie

Votre réponse
Postez un commentaire