Les start up françaises se sentent délaissées par les pouvoirs publics

Mis à jour le
Les start up françaises se sentent délaissées par les pouvoirs publics
 

Les jeunes entreprises innovantes n’ont toujours pas perçu les bénéfices des pôles de compétitivité et du grand emprunt. Elles souhaitent plus de mesures en faveur du capital-risque.

Votre opinion

Postez un commentaire