Les supercalculateurs se mettent à l'heure du cloud

Les premières offres de calcul intensif à la demande apparaissent