Les zones frontalières maintiennent leurs ambitions malgré la crise

Fort de son activité économique variée et du dynamisme de l'agglomération de Lille, le Nord a particulièrement bien résisté à la crise. Très industriel, l'Est a davantage souffert. Les petits éditeurs de logiciels et les SSII ont tiré leur épingle du jeu.

Votre opinion

Postez un commentaire