Licenciée pour avoir surfé sur Facebook durant son congé maladie

L'employeur n'aurait pas apprécié de voir sa salariée, censée être alitée dans le noir, se connecter à son compte Facebook.