L'industrialisation aura-t-elle pour effet de prolétariser les informaticiens ?

L'idée d'un informaticien devenu l'ouvrier des temps modernes ne fait pas lunanimité, bien au contraire. Les patrons de SSII ou les éditeurs de logiciel préfèrent parler de professionnalisation de la filière.

Votre opinion

Postez un commentaire