' L'informatique oblige les bibliothèques à redéfinir leurs actions '