L'Institut de veille sanitaire réagit plus vite aux pics de pathologies

L'établissement public enrichit son système de surveillance chargé de collecter quotidiennement les données issues des urgences. Principale nouveauté : la possibilité, pour les épidémiologistes, d'élaborer leurs propre requêtes.

Votre opinion

Postez un commentaire