L'investissement informatique de nouveau prioritaire