L'isoloir au placard

Le temps de l'expérimentation touche à sa fin. Si les débats sur la confidentialité et la sécurité continuent, le suffrage via internet devrait bientôt s'imposer en France. Son meilleur atout : un moindre coût.