Location d'applications : une pratique à tester

Confier à un prestataire ?" appelé ASP (Application Service Provider) ou encore FAH (fournisseur d'applications hébergées) ?" la mise en ?"uvre opérationnelle de ses applications. Telle est la promesse de ce nouveau service qui peine à démarrer en France, malgré l'intérêt qu'il représente théoriquement pour l'entreprise utilisatrice. Un panorama complet pour bien comprendre les enjeux de la location dapplications et les formules qui marchent.

Votre opinion

Postez un commentaire