L'offshore n'est pas une fatalité

Entretien avec Jean-Guy Sayous, directeur adjoint de l'Isty

Votre opinion

Postez un commentaire