Logiciel/PeopleSoft : une réécriture ambitieuse