Logiciel, sécurité, télécoms : le trio favori des start up