Logiciels et services : la morosité s'installe en France

En 2002, l'activité française des logiciels et services a marqué le pas avec un chiffre d'affaires consolidé de 20,7 milliards d'euros, en baisse de 3 % par rapport à l'année précédente. Le secteur public fait exception, avec une augmentation de 6 %.