Lyon 1, première université française partenaire de Microsoft

Lyon 1, première université française partenaire de Microsoft
 

Bourses, accès prioritaire aux offres d'emploi, échanges de chercheurs et logiciels seront proposés par l'éditeur à l'un des plus grands établissements universitaires hexagonaux.

Votre opinion

Postez un commentaire

8 opinions
  • REplay974
    REplay974     

    +1

  • DC_Web
    DC_Web     

    Effet pervers de l'autonomie des Universités !

    Au lieu de soutenir le logiciel libre, l'Université Française se "maque" avec Micro :hurle:

  • 100p
    100p     

    je cherche une bourse d'etude pour continuer mes etudes

  • LeGaulois
    LeGaulois     

    Alors vaut-il mieux des universités qui produisent à la chaine, des diplomés en sciences humaines,futurs chômeurs, comme c'est le cas actuellement, ou des filières orientées vers des emplois réels ?...

  • bo-bun
    bo-bun     

    Ok c'est vrai que l'université manque de moyen.
    Par contre je pense que c'est dangereux et que c'est l'etat qui doit assumer 100% du financement pour le bien de l'université et son indépendance.
    Les dérives sont possibles et quand on regarde les media de la presse écrite.. ca fait peur : Lagardère, Arnault, Bolloré.. voilà 3 personnages qui trustent toute la presse. 3 grands patrons qui sont accessoirement parrain pour certains des enfants de Sarkosy et autres collusions malsaines avec le pouvoir ! Sans parler des journaux qui pratique l'auto-censure car elle sont financée par la publicité et son incapable de survivre sans cette mane.
    Si aujourd'hui on autorise les entreprises a financer les universités, demain les universités seront perfusées avec un financement minimes, puis croissant jusqu'à ne dépendre que de ces entreprises, qui logiquement puisqu'elles financent décideront des programmes, tenteront de programmer les etudiants et de leur laver le cerveau (comme Murdoch sait si bien le faire aux US avec sa chaine d'information Fox News).
    Tant que l'unversité garde le controle, pourquoi pas.. mais a mon avis c'est utopique que de croire qu'une entreprise va financer de facon désintéressée une université sans tenter de la corrompre pour ses besoins.

  • micro38
    micro38     

    Il y a des ecoles, des collèges et des facs aux USA où les étudiants ne savent même pas qu'il existe des alternatives moins imposantes, respectant les standards internationaux, et les lois... car ils sont abreuvés de Microsoft dès leur plus jeune âge...
    A ceux qui pensent que ce sponsoring est une bonne idée, à cause du manque de moyen, je leur rappelerais juste cet adage: "l'enfer est pavé de bonnes intentions".
    Quand je vois ces milliers d'instits qui font acheter des licences Office, ou qui les piratent sans même savoir ce que cela signifie, "faute de moyens", alors qu'il/elles ne connaissent même pas l'existence d'open office...
    Ca me rend malade.
    Sous prétexte que l'état ne sait plus aider les étudiants boursiers à s'en sortir, on trouve que l"aide Microsoftienne" est une bonne alternative... C'est, à long terme, la preuve de 2 très mauvaises nouvelles:
    1 - l'abandon de l'état dans l'enseignement supérieur et la recherche
    2 - la main mise encore plus forte du plus grand trust mondial (déjà maintes fois réprimandé gentiment par l'UE) sur nos jeunes cerveaux...
    Après le trust comercial, le trust cerebral...

    Trusted brains, RIP...

  • losters
    losters     

    Moi qui suis étudiant, je trouve que c'est une bonne nouvelle car l'université manquue de moyens, c'est flagrant! Après, que ce soit "l'empire" Microsoft...à voir sur le long terme.

  • froidvin
    froidvin     

    C'est une blague ... Plus sérieusement, c'est une excellente nouvelle. J'ai toujours pas compris la grève des étudiants contre la loi Pécresse??

Votre réponse
Postez un commentaire