M6 jette un froid sur ses serveurs

Passée au numérique, M6 a augmenté ses besoins en puissance électrique, et donc ses besoins en climatisation. Les solutions courantes étaient inenvisageables. Il a fallu faire preuve d'imagination.