Mai : l'amélioration se fait attendre

Le marché global est passé d'un ratio de 190 offres pour 100 demandes en avril à un ratio de 185 offres pour 100 demandes en mai. Si le marché n'enregistre pas de nouvelle dégradation, la situation reste morose.