Marché mondial des mobiles : les données grignotent la voix