Michèle Hyron (Atos Origin) : ' nous prévoyons 200 000 heures de tests pour parer à l'imprévu '

Le compte à rebours s'égrène déjà pour celle qui pilotera l'informatique des Jeux olympiques de Londres en 2012. Avec une équipe de 3 000 personnes, dont 400 d'Atos Origin.