Micro Focus pousse Cobol sur le cloud

Micro Focus pousse Cobol sur le cloud
 

L’antique langage informatique, né en 1959, qui obligeait les développeurs à compter les espaces dans le code, la langage du mainframe fonctionne désormais dans le cloud sur Microsoft Azure.

Votre opinion

Postez un commentaire

2 opinions
  • µTux
    µTux     

    Il y a tellement de limitations comparé à un langage moderne que ça devient réellement fatiguant de travailler avec. Évidemment on peut (presque) tout faire avec, si on est à la retraite et qu'on a tout le temps du monde. Micro Focus mise en fait sur la difficulté de migration de systèmes d'information entiers.

  • P.Legoux
    P.Legoux     

    j'aimais bien le cobol moi

Votre réponse
Postez un commentaire