Micro-ordinateurs : le ML6 prend la relève