Microsoft casse sa tirelire

L'éditeur va verser des dividendes aux actionnaires et racheter une partie de ses propres actions, pour un total de 75 milliards de dollars.