Microsoft donne un sursis à Java