Microsoft joue la croissance externe