Microsoft : la France recrute alors que le groupe supprime 5 000 postes

Grâce à une forte croissance de son chiffre d'affaires sur 2008-2009 (contre 3 % de recul pour l'ensemble du groupe), la filiale française de Microsoft passe à travers les mailles du filet du vaste plan social en cours chez le géant américain.

Votre opinion

Postez un commentaire