Microsoft laisse Bruxelles insatisfait

A la suite du différend qui l'oppose à Bruxelles, l'éditeur propose de licencier une partie du code source de Windows Server. Une initiative qui ne satisfait toujours pas la Commission européenne.