Microsoft se lance dans le logiciel (presque) gratuit