Microsoft souffre aussi de la crise