Microsoft veut arbitrer le marché des PGI

Discours unanime des éditeurs : le marché des PGI serait saturé dans les grands comptes et se reporterait sur les entreprises de 100 à 2 000 salariés. La réalité est d'autant moins simple que Microsoft y développe ses offres et ses partenariats.

Votre opinion

Postez un commentaire