En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

(Mise à Jour) Brevets Microsoft : la réponse de Linux Foundation

(Mise à Jour) Brevets Microsoft : la réponse de Linux Foundation
 

Agacé par les propos de l'éditeur, le consortium dédié au logiciel libre montre les dents, prêt à défendre les intérêts de la communauté.

Inscrivez-vous à la Newsletter BFM Business

Newsletter BFM Business

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

8 opinions
  • otodidact
    otodidact     

    Sans vouloir polémiquer ou pourrir le débat, je précise en avant-propos mon statut de simple utilisateur client passionné du 0 et du 1, pas pro-libre, ni anti-MS, et encore moins propriétaire.

    Mon propos tient en 2 questions :

    Dans l'histoire de l'informatique, si les brevets avaient existé, MS serait-il MS ?
    (combien d'idées ont été créées et développées par d'autres et que Bill a outrageusement pompées sans vergogne à coups de dollars et d'arrangements fallacieux : DOS, Windows, Office, NT, etc...)

    Dans l'avenir de l'informatique, combien d'idées/concepts et de projets sont développés et innovés par le monde du libre que MS suit péniblement ?

    Si MS a permis de démocratiser l'accès aux technologies, qu'il laisse tranquille les pionniers qui lui ouvrent la route en se rappelant d'où il vient, pourquoi et comment. Quand bien même s'inspireraient ils de quelques-uns de ses pavés. :pfff:

  • Avocat-du-diable
    Avocat-du-diable     

    C'est clair ! :lol: :mdr:

    Je me fais + de soucis pour la stratégie imbécile de Steve Ballmer que pour le libre.

    Désormais Linux et le libre sont supportés par des monstres tels que IBM, Intel, HP, Dell....
    Par nombre de FAIs... par nombre d'utilisateurs...

    Pauvre Ballmer, il va se ridiculiser :whistle:

  • BB2k
    BB2k     

    Le plus amusant étant que lorsque les responsable du noyau ont demandé à microsoft de donner la preuve de ce méfait afin de le corriger immédiatement ; Micro$oft n'a rien fourni ...

  • rieca1
    rieca1     

    [:bounce:6]
    Don Quichotte voulait attaquer les moulins à vent!
    Heureusement que le ridicule ne tue pas! [:baba15:8]
    Le géant usa n'a pas le "Modérateur" Sancho Pansa qui soufflait la sagesse!
    On va bien "rigoler" ici [:zebulon89:1]

  • rieca1
    rieca1     

    [:bounce:6]

  • Styx-Sublime
    Styx-Sublime     

    [quote]violations de la propriété intellectuelle[/quote]
    Ce terme est à employer lorsque l'on parle de M$, mais pas dans ce contexte.
    M$ est connu pour avoir piller chez Apple. (un homme démontre le contraire : vous chercherez "Vista did not steal ideas from Mac", [i]c'est ironique [g]biensûr[/g][/i]).
    "We live in a world where we honor, and support the honoring of, intellectual property." [i]Steve Ballmer[/i]
    Moi qui ne suis pas très bon en anglais je comprend le sens de cette phrase, mais qui sont-ils pour oser dire des choses comme ça ?

    [quote]65 dans son interface graphique[/quote]
    Si quelqu'un avait un exemple de brevet sur l'interface graphique ça serait bien avant que je dise que ça doit être des brevets bidons sur l'utilisation d'un menu type démarrer par exemple.

    Ce que je vois dans cette news, c'est que M$ tente une (très) basse manoeuvre pour contrer la monté en puissance du libre.

    [img]http://www.allhtml.com/telechargements/photos/37673_G2-tux-model-base-Perso.png[/img]
    GNU/Linux a un noyau, windows a des pépins.

    Styx, [i]manchot des Yvelines[/i]

  • jm928
    jm928     

    Microsoft profite de son monopole pour essayer d'ecraser ses concurrents par tout les moyens, et je trouve sa vraiment stupide. Heureusement que les brevets logiciels n'existent pas en europe. J'espère que linux finira par etre un important concurrent de microsoft, en proposant quelque chose que microsoft ne pourrait pas faire (il y'a deja la gratuité ^^, mais cela n'as pas l'air d'etre suffisant )
    Qu'ils reflechissent un peu, si les logiciels libres n'existaient pas, les gens abandoneraient vite l'informatique, puisque cela leur reviendrait trop cher.

  • MUNCI
    MUNCI     

    [quote]"Le MUNCI apporte son entier soutien au monde du logiciel libre face aux attaques mesquines de Microsoft.

    Comme tout informaticien qui se respecte, nous sommes pour une informatique ouverte et respectueuse de la concurrence !

    Cette nouvelle attaque du N°1 mondial du logiciel montre bien le danger que représenterait toute extension de la brevetabilité des logiciels au niveau européen..."[/quote]

Votre réponse
Postez un commentaire