Motorola paie cher son immobilisme dans les mobiles

Celui qui prétendait ravir à Nokia la place de numéro un dans le secteur des téléphones portables est aujourd'hui en passe de perdre celle de numéro deux.

Votre opinion

Postez un commentaire