Munci et CICF s'unissent pour mieux défendre les « petits » prestataires

Munci et CICF s'unissent pour mieux défendre les « petits » prestataires
 

L'association et le syndicat professionnel signent un partenariat. Objectif : faire entendre la voix des quelques 50 000 TPE du numérique.

Votre opinion

Postez un commentaire

1 opinion
  • MUNCI261011
    MUNCI261011     

    Pour mieux comprendre "l'étendue des dégâts" en matière de sous-traitance en cascade, voir cette étude réalisée en partenariat avec la place de marché idirect.fr : http://munci.org/Sondage-iDirect-sur-la-sous-traitance-aupres-des-freelances-du-secteur-informatique

    Outre la forte érosion des marges, les conséquences de cette sous-traitance à plusieurs niveaux sont nombreuses :
    - Dilution des responsabilités (intermédiaire / freelance)
    - Risque juridique en cas de dissimulation du statut du freelance par l'intermédiaire
    - Risque de perte d'autonomie dans la MOA/MOE
    - Risque de vol de propriété intellectuelle
    Au final, pertes possibles de qualité, de confiance et surtout de budget pour le client?

    Une étude de Syntec Conseil en Management montre elle-même la division entre acheteurs et consultants sur ce sujet épineux : http://munci.org/Coup-de-froid-dans-les-relations-entre-acheteurs-et-consultants

Votre réponse
Postez un commentaire