Nanotubes : mieux que le carbone, le GaN