Nathalie Kosciusko-Morizet ajoute un volet numérique au plan de relance

250 millions d'euros par an pendant trois ans pour amorcer le déploiement du très haut débit dans les zones les moins rentables et 50 millions pour booster le serious gaming et le Web 2.0. Voilà les mesures présentées aujourd'hui en conseil des ministres.