Ne les appelez plus jamais netbooks !

Sous couvert de proposer des micro-ordinateurs portables ultralégers, performants et bon marché, Intel et Microsoft préparent la fin du netbook. En réalité, ils cherchent à préserver leurs marges

Votre opinion

Postez un commentaire