La folle semaine numérique de Nicolas Sarkozy

La folle semaine numérique de Nicolas Sarkozy
 

Inauguration des locaux parisiens de Google, Web’11 party à l'Elysée... Les TIC, axe majeur de la campagne du futur candidat Nicolas Sarkozy ?

Votre opinion

Postez un commentaire

3 opinions
  • TICCC
    TICCC     

    Cette personne âgée pour rester poli ne comprend rien aux technologies qui animent le web et il se permet d'en faire une conférence avec le géant mondial du web.

    C'est à mourir de rire.

  • cdg67
    cdg67     

    les faits c est
    - HADOPI, LOPSI pour censurer internet
    - des taxes sur les fournisseurs d acces internet pour remplir des caisses vidées par des mesures aussi necessaires que la baisse de TVA pour les restaurateurs

    Il n y a rien a attendre d un homme qui voit internet comme un danger a eliminer et qui est elu par les +60 ans

  • ex_altran
    ex_altran     

    On deroule le tapis rouge a Google alors qu il y a peu on voulait les taxer et leur interdire de numeriser nos livres...
    Ca sent la recup a 5 mois des elections
    Le probleme c est que nos politiciens (et pas que NS, Flamby aussi)voient internet soit
    1) comme une saloperie (dixit le mitterrando-sarkozyste segela) qui peut leur pourrir un plan com bien huilé.
    2) comme une immense zone commerciale. Un minitel 2.0 en fait

    Ils oublient completement qu internet se sont des gens qui ne sont pas uniquement des consommateurs mais aussi des producteurs de contenu et qui ne sont pas la que pour faire de l argent (cf les mouvements open source ou meme le controverse P2P (on met a disposition que ce qu on aime.)
    Internet est fondamentalement un systeme non hierarchique et incontrolable. Dommage pour l "internet civilisé" de notre président


    C est sur qu il est dur pour un policien habitué a la deference de nous journaliste de se trouver soudain confronté a des ecrits de gens sur lesquel il n a aucune prise. Avant internet, il suffisait de les ignorer. Maintenant ils ont un poids critique suffisant pour changer le cours d une election (cf referendum sur la constitution europeenne)

Votre réponse
Postez un commentaire