Nokia mène toujours la danse dans les terminaux cellulaires