Nokia se taille la part du lion dans les smart phones