Nouveau vent de déprime chez les salariés de Satyam

Nouveau vent de déprime chez les salariés de Satyam
 

L'avenir de l'entreprise est désormais assuré, certes, mais les nouveaux propriétaires estiment qu'un quart du personnel devrait s'en aller...

Votre opinion

Postez un commentaire

1 opinion
  • tkos
    tkos     

    Mahindra s'était exprimé il y a 18 mois au Nasscom. Il était déjà très critique vis à vis de la suffisance des grandes sociétés IT Indienne. Satyam était encore un fleuron solide (aux pieds d'argile), mais Mahindra qui jouait les faux modestes laissait entrevoir sa volonté de purger ce monde: "De plus, préparons-nous à prendre des décisions difficiles tout au long du parcours ? changer les gens qui ne font pas l'affaire, s'éloigner des marchés qui ne conviennent pas."
    Sur le blog de tkos.net vous trouverez une traduction intégrale de ce discours, une allégorie à la mythologie Indienne.

Votre réponse
Postez un commentaire