NVidia invente le supercalculateur de bureau

NVidia invente le supercalculateur de bureau
 

Le constructeur intègre de puissants processeurs graphiques dans des équipements de bureau dédiés au calcul scientifique généraliste. Les temps de traitement peuvent en être divisés par 100.

Votre opinion

Postez un commentaire

2 opinions
  • Zeru
    Zeru     

    La force de ce système, ce sont les 150 processeurs de la carte PCI, ce qui veut dire que seul les codes parallèles peuvent vraiment tirer profit de cette puissance. En CFD, un calcul sur 150 n'a en général de sens que si le calcul est très gros, permettant ainsi à chaque proc de gerer un nombre de cellule assez consequent, or qui dit gros calcul dit grosse mémoire, donc à moins d'installer 64Go de ram sur la machine, on sera vite limité par la Ram. Bien sur cela ne s'applique pas aux méthodes explicites, mais quand même, la CFD est par nature assez séquentielle.

  • Laurent13170
    Laurent13170     

    Qu'en est-il pour les logiciels de calcul de dynamique des fluides, tel fluent?
    Ces dernier doivent-ils subir des modifications pour fonctionner avec ces GPU? Et il est vrai qu'1 Teraflop pour 3500$, c'est largement rentable!!

Votre réponse
Postez un commentaire