Observatoire

La rupture annoncée en 2002 se confirme au premier semestre 2003. Les jeunes diplômés, dont le salaire d'embauche moyen est désormais inférieur à celui de 1999, prennent la crise de plein fouet.