Olivier Parcollet (Setao) : ' L'impact psychologique est très fort '

Il est parfois indispensable de mettre un coup d'arrêt aux dérives.

Votre opinion

Postez un commentaire