Open Source : la Commission européenne travaille pour le libre