Opérateurs cellulaires : des marges trop élevées en Europe ?